La Terre des Fleurs


Aller au contenu

Palmier à vin - Butia capitata - Fiche botanique palmier


Palmier à vin - Butia capitata - Retour Fiche botanique

Famille : Arécacées

Synonyme : Palmier abricot, palmier à vin, palmier à gelée.

Origine : Sud du Brésil, Nord-ouest de l'Uruguay

Taille (hauteur) :
6 m de haut et 40 cm de diamètre

Stipe : De couleur grise
Jeune palmier : Conique, il est recouvert par les bases renflées des anciennes feuilles.
Palmier adulte : Solitaire, colonnaire, souvent marqué par les bases relictuelles des anciennes feuilles.
Sujets âgés (de dix à vingt ans et plus): les bases de pétioles restent attachées, formant un motif caractéristique du genre. Ils finissent par se détacher et laissent apparaître un stipe rugueux

Feuilles : Jeune palmier : Pennées, élégamment arquées, d'une coloration vert foncé, parfois grisée. Les folioles sont disposées en V le long du rachis.
Palmier adulte : Grande, pennées arquées, d'une coloration vert grisé. Elles forment une très belle couronne régulière, presque sphérique.


Couronne : Environ 20 à 35 feuilles pennées, de 2 m à 2m50 de longueur, fortement arquées. Les 60 à 80 pinnules par côté sont bleutées, très érigées au niveau du rachis et retombantes à l'extrémité. Le pétiole vert de 50 cm a plus d'un mètre de longueur, de couleur vert clair est couvert de dangereuses épines filamenteuses recourbées.

Fleurs : Les butias sont des palmiers monoïques, ils sont donc capables de se reproduire à partir d'un seul spécimen. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoliares). Elles peuvent mesurer jusqu'à 1m50 de long et sont recouvertes avant épanouissement d'une spathe naviculaire pointue (ou bractée), parfois recouverte d'un fin tomenteux brunâtre (beaucoup plus dense chez le Butia eriospatha). Les fleurs très nombreuses sont soit jaunes, soit rougeâtres

Fruits : Ils ont la couleur et la forme des petits haricots. Leur chair est juteuse, très fibreuse, parfois douce et sucrée, parfois acide mais toujours parfaitement comestible. On peut les consommer frais ou en faire d'excellentes confitures ou de l'eau-de-vie. Graines à trois pores, ovoïdes ou sphériques. Ils peuvent peser plus de 30 kg.

Climat : Méditerranéen ou océanique

Rusticité : Excellente. Les palmiers bien établies peuvent endurer des gels de -10°C à -12°C.






Exposition :
Plein soleil

Sol : Bien drainé, de préférence riche et si possible acide. Chloroses possibles en sol trop calcaire

Arrosage : Elle peut supporter de grandes sécheresses, mais la croissance est bloquée. Un arrosage régulier est préférable en été pour obtenir une croissance soutenue. Evitez absolument l'aspersion des feuilles et du cœur, très sensible à la pourriture. Donc arrosage au pied.

Fertilisation : Régulière pendant la période de croissance, surtout si les arrosages sont copieux.

Croissance : Lente en milieu trop sec ou trop frais. Assez soutenue en milieu favorable (sol riche, bien arrosé et exposition chaude et ensoleillée)

Multiplication : Les graines germent en principe au bout de 6 à 10 mois. Les jeune plantes se développent assez lentement les 5 premières années puis la croissance s'accélère grandement (comme la plupart des palmiers)

Utilisation : Les fruits sont délicieux et régulièrement consommées par les populations locales, soit crus, soit en gelée, soit même macérés dans de l'alcool pour fabriquer le populaire " vin de palmier "


Retourner au contenu | Retourner au menu